Ville fleury merogis une decharge

23 Mai : nouvelle lettre au maire de la Ville de Fleury-Mérogis

NON ! Monsieur le Maire vous n’avez pas l’apanage de la vérité !

ville fleury merogis decharge 103
Les abords du terrain décharge : les 7 hectares , après avoir été creusé sur 1 mètre est maintenant surélevé d'1 mètre, après enfouissements de déchets.
Ville fleury merogis une decharge
Les 7 hectares avec toute la « bonne terre végétale »... Un tel chantier pour quelques petits pois. De qui se moque-t-on ?

LA VERITE !   Vous qualifiez notre rassemblement pacifique du mercredi 17 mai «d’agissements graves», mais la gravité n’est-elle pas dans toutes les conséquences environnementales irrémédiables causées par ce chantier d’enfouissement ?

LA VERITE !   Vous allez faire pousser des légumineux sur un sol souillé par des éléments dont on ne connaît ni la quantité, ni la qualité ni la provenance.

LA VERITE !   A quel moment ce projet a-t-il été « évoqué » et débattu au Conseil Municipal. Avez-vous réuni les floriacumois pour une information complète (tenants et aboutissants) ?

LA VERITE !   Quel est le budget global de ce grand chantier de Fleury ? Quelle transparence pour les deniers publics ?

Tout cet immense chantier enVille de Fleury Mérogis pour quelques petits pois… Bizarre, bizarre !

ville fleury merogis chantier decharge
« Que de la bonne terre végétale  » dixit le Maire…bien jaune…En tout cas, pas terre végétale : il suffit de voir la couleur jaunâtre de la terre « bio » déchargée !

LA VERITE !   Ces mêmes habitants citoyens profondément exaspérés vous ont demandé une réunion publique générale de l’ensemble des habitants de la ville et non une délégation de 3 personnes. Vous avez refusé la réunion générale. Ce sont aussi ces mêmes habitants qui en arrivant ce mercredi 17 mai à 8h du matin devant le chantier, se sont vu traiter par les ouvriers du chantier qui, pour certains, ne seraient pas des « poètes », de tous les noms d’oiseaux possibles ! (Jusqu’à des propos homophobes punis par la Loi) L’un des habitants a même reçu un coup de chaîne à l’oreille !

LA VERITE !   Le terrain des 7 hectares comme il est stipulé dans le PLU, est une zone Nn correspondant aux espaces naturels majeurs, il ne doit pas être l’objet d’affouillements et d’exhaussement du sol ce qui est le cas aujourd’hui.

LA VERITE !   Le 18 mai à 11h30, Annie SALTZMANN, élue d’opposition, alors qu’elle annotait sur le registre du CHSCT, s’est fait agresser physiquement par un élu de la majorité sur les marches de la mairie et par là même, Dominique VINCENT, ex élu a échappé de justesse à une chute. C’est un acte indigne.

LA VERITE !   Monsieur le Maire vous avez fait demander à ce que la gendarmerie interdise l’entrée de la mairie aux citoyens du rassemblement alors que nous venions vous solliciter pour une réunion avec les habitants. Quelle atteinte à la démocratie locale ? Une vérité que vous ne pouvez réfuter et les habitants citoyens sauront faire la part des choses.

ville fleury merogis petit pois bio en decharge
Une décharge de 350 000 m3 en pleine ville…pour quelques petits pois…

LA VERITE !   Les 7 hectares depuis des décennies furent cultivés, la terre est de bonne qualité. N’aurait-il pas fallu un petit coup de herse avec un ajout de quelques centimètres de bonne terre et semer ainsi des légumineux ?

LA VERITE !   Le vice président de l’association « le village Fleury » Dominique VINCENT est l’objet d’une plainte que vous avez déposée auprès du procureur de la République et entendu lundi 22 mai 2017 par la gendarmerie pour obstruction au bon fonctionnement du chantier. Pourquoi lui seul, alors que le rassemblement comptait une trentaine d’habitants ?

LA VERITE !   N’y a-t-il pas disproportion entre quelques arpents de petits pois et les moyens mis en œuvre pour ce chantier pharaonique ?