ville Fleury merogis forum des associations

Forum des association de la ville de Fleury-Mérogis

Votre association locale était présente lors du Forum des associations de la Ville de Fleury-Mérogis

L’association Le Village Fleury portait haut les couleurs du Village lors du Forum des associations. Les habitants ont ainsi pu se rendre compte du travail effectué depuis un an par les membres et leur degré de motivation.

Sur le stand, les visiteurs pouvaient retrouvé les thèmes de défense de l’environnement local du village de Fleury-Mérogis (stop aux immeubles et au bétonnage, respect de la nature, stop à la décharge des 7 hectares). Nous avons pu refournir ou faire découvrir nos maintenant célèbres panneaux muraux pour les clôtures ou portails.

Le best-seller du forum…

Mais le best-seller incontesté de la communication de notre « petite association », qui regroupe néanmoins 100 adhérents villageois (très beau score pour le petit village de Fleury-Mérogis »), est le fameux dépliant « Non à la décharge« . Cette communication reprend point par point, date par date, le descriptif du scandaleux projet municipal de décharge en plein village. Nous sommes et serons bien évidemment, toujours opposés à cette décharge !

Merci donc aux adhérents venus tenir le stand et aux habitants qui ont partagé avec nous quelques mots encourageants.

 

ville fleury merogis top secret

Le rapport qui fait peur à la Ville de Fleury-Mérogis

Le rapport municipal vient d’être dévoilé à la Ville de Fleury-Mérogis : aux « 7 hectares », il s’agit bien d’un centre d’enfouissement de déchets !

Il y a 3 mois, la Ville de Fleury Mérogis disait « faire du Bio »

ville flery merogis petis poisDans sa Lettre, en date du 13 avril, notre Maire, aujourd’hui démissionnaire, nous écrivait  « comme vous le savez, depuis quelques années le terrain dit des « 7 hectares accueille de la culture soit de maïs soit de tournesol »  mais aussi « il me semblait important de vous annoncer que les 7 hectares accueilleront bientôt de la culture de légumineuses ».

 

2 mois après : une décharge en pleine Ville de Fleury Mérogis

Aujourd’hui, 2 mois après, c’est officiel : Les 7 hectares seront une décharge. Sous couvert de la culture de légumineuses bio à fin d’alimentation animale, de 7 arpents cultivés depuis plus d’un siècle, l’ancien maire nous a vendu en toute discrétion, une plate-forme d’enfouissements de déchets inertes (installation de stockage de déchets inertes*) négociée par lui seul sans consultation du conseil municipal. Le récent rapport du laboratoire est sans appel : pas de terre végétale sur le terrain, confirmation de l’enfouissement des déchets. ville fleury merogis gravat dechage

Quelques chiffres :

  • La ville de Fleury Mérogis a payé à la société Terrasol Environnement* la somme de 5 040 euros pour aménagement et la mise en culture des 7 hectares
  • 6 800 euros pour une mission de « carottage » par la société IGEOTEX, en 10 endroits (soit 0,10 m2 sur les 70 000 m2 du terrain concerné) en présence de l’huissier (600 euros), du chef de chantier et d’un représentant administratif de la mairie et en l’absence de votre association locale Village Fleury …donc une mission suspecte et non contradictoire !

Lors de la séance du conseil municipal en date du 26 juin , Mme Cabeza, 1ère adjointe au maire de la ville, déclarait qu’en cas de fermeture de chantier, rupture de contrat, la mairie de Fleury Mérogis devrait régler à la société Terrasol la coquette somme de 2 Millions d’euros ! Quel est en fait le coût réel de ce chantier ?

Même en Ville de Fleury-Mérogis : Un peu de bon sens ne nuit à personne !

Pour planter des légumineuses, vous le savez bien, il fallait seulement retourner la terre et l’amender légèrement.

  • Fallait –t-il pratiquer des affouillements très profonds ?
  • Fallait-il surélever les 7 hectares de 2 mètres de hauteur ?
  • Non pas, en effet pour la culture de légumineuses qui ont des racines sur 30 cm !, mais bien pour y déverser 350 000 m3 de déchets inertes !

Ville de Fleury Mérogis : A qui profite « le crime » ?

On avait annoncé un champ bio, aujourd’hui on a une décharge. Depuis le début de cette affaire, on nous a menti, dissimulé la vérité : mais la vraie raison de ce gigantesque chantier c’était d’accueillir environ 350 000 m3 de déchets provenant entre autre des divers chantiers du Grand Paris…à raison de plus de 150 camions par jour depuis l’ouverture du chantier !!! Bravo, pour le bilan carbone …..

Depuis le début de cette affaire, on nous a menti, dissimulé la vérité, il ne devait entrer sur les 7 hectares que de la terre végétale selon les textes ( arrêté du maire entre autres…. ) alors qu’il s’agit de déchets inertes !!!ville fleury merogis gravats tas

Alors aujourd’hui, nous posons simplement la question : à qui profite « le crime » ? Derrière ce scandale écologique majeur sur la Ville de Fleury-Mérogis, qui tire les ficelles et défend « à la vie a la mort » les intérêts des pollueurs ? Qui soutient la création de ce centre de stockage de déchets inertes, qui sont les décisionnaires et quels intérêts financiers défendent-ils ?
Quand la Maire par intérim arrêtera-t-elle cette décharge et prouvera-t-elle ainsi sa bonne foi et son intégrité ?
Quand la Maire par intérim décidera-t-elle la remise dans son état initial de cette zone naturelle protégée ?

 

Petit lexique de la décharge des 7 hectares à Fleury Mérogis :

Déchets inertes : ce sont des déchets qui ne se décomposent pas, ne brûlent pas, et ne produisent aucune autre réaction physique, chimique ou biologique de nature à nuire à l’environnement (ex : pavé, sable, gravats, tuiles, béton, ciment, carrelage)

Terre végétale : la terre végétale désigne la couche supérieure d’un sol, née de la décomposition de la matière organique et que l’on retrouve dans les jardins……

ville de fleury merogis rapportLégumineuses : le terme désigne des plantes dont le fruit est une gousse. Plusieurs légumineuses sont d’importantes plantes cultivées, parmi lesquelles le soja, les haricots, les pois, le pois chiche, l’arachide, la lentille cultivée, la luzerne cultivée, différents trèfles, les fèves, le caroubier, la réglisse…

ISDI : une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) (ex- « décharge de classe 3 »1) est une installation classée qui réceptionne des déchets inertes en vue de les éliminer par enfouissement ou comblement sur site.

Dossier Top secret : dossier pour la création d’une décharge de stockage de déchets en pleine Ville de Fleury-Mérogis, dossier négocié entre le Maire seul et l’entreprise sans passer par les élus ou le conseil municipal. Les conditions du « marché » sont réputées confidentielles et non publiques…

Ville de Fleury merogis boxe

Match de boxe au conseil municipal de la Ville de Fleury Mérogis

Ce 26 juin 2017, Ville de Fleury Mérogis, se tenait un conseil municipal en 2eme convocation (le premier ayant été annulé par manque de quorum : plus d’élus d’opposition que de la majorité).

A l’ordre du jour, entre autres points, la décharge des 7 hectares. Les habitants étaient venus nombreux (près d’une centaine, certains devant rester devant la salle du Conseil trop petite) avec des pancartes « stop à la décharge », « pollueurs, menteurs, rendez-l’oseille », « vivre à Fleury sans décharge, ni mercure »…

Notre présidente a rappelé la position de l’association : suspension du chantier de décharge, réunion publique avec présentation du projet, remise d’un dossier complet (étude, financement etc).

La Ville de Fleury Mérogis ne peut répondre !…

La Maire par interim a répondu grossièrement et sommairement qu’elle ne connaissait pas assez le projet et que c’était l’ancien maire seul qui le gérait et que donc personne mis à part le Maire démissionnaire ne pouvait répondre. Tous les habitants présents ont bien senti une certaine gêne dans les « non réponses » apportées par les élus. Néanmoins, au détour d’une banale réponse, certaines éléments financiers furent lâchés par erreur au public présent.

A  Fleury-Mérogis : un chantier « au rabais ».

Ville fleury merogis une decharge
Les 7 hectares avec toute la « bonne terre végétale rapportée »… Un tel chantier pour quelques petits pois. De qui se moque-t-on ?

En effet, après une suspension de séance et une réunion des élus de la majorité, nous avons pu apprendre que le projet de 5 mois de travaux avec engins (2 pelleteuses grand format, 2 bulldozers, camion, personnel et maintenant vigiles) étaient facturées à la Ville de Fleury-Mérogis ….la somme très très très très astronomique de 5 040 euros ( !!!) et qu’il n’y avait donc pas lieu de procéder à un appel d’offres… De qui ce moque-t-on ? Le chantier selon nos estimations les plus basses revient à, au moins, 700 000 euros…

Un appel d’offres est donc obligatoire et la ristourne qu’a obtenu la Ville ( ??? à vérifier sinon il s’agit d’une malversation) doit être justifiée par une pièce comptable pour être légale.

Les élus de la Ville de Fleury Mérogis boxent le public !

Devant les questions des habitants et ne sachant plus quoi répondre aux différents groupes d’opposition et au public présent, certains élus ont ensuite quitté leur place pour aller en découdre avec le public directement. Des habitants à terre recevront des coups de pieds, d’autres des coups et d’autres auront leurs vêtements arrachés…

Quel scandale et quelle piteuse image de la Ville de Fleury-Mérogis que donnent ses élus !

Bien entendu, les élus se sont ensuite retranchés derrière les portes de la Mairie, n’ont pris aucune nouvelle de la santé des habitants qu’ils avaient agressés et blessés…et ont continué comme si rien ne s’était passé leur petit conseil municipal, entre grands arrangements et petits amis.

Nous sommes tombés bien bas à la Ville de Fleury-Mérogis.

 

ville fleury merogis oseille

Ville de Fleury Mérogis : l’oseille des petits pois bios…

Ville de Fleury Mérogis, stop aux bulldozers.

C’en est assez de la ronde infernale des camions, bulldozers, pelleteuses sur le terrain des 7 hectares en pleine Ville de Fleury-Mérogis !

ville fleury merogis pois bios
Très jolis petits pois bio du village de Fleury-Mérogis

Ils ont bon dos les petits pois !!!! Depuis fin avril, ce sont 100 « semi » par jour qui enlèvent la bonne terre existante, puis rapportent des gravats des chantiers du Grand Paris !!

Le jackpot ? Le promoteur privé de ce projet fera un chiffre d’affaire de 1,5 M d’euros (source avérée BTP) et cela sur un terrain, un bien communal !!!

Pour faire quoi ? Planter 7 arpents de petits pois et fèves bio !!!! Qui rapporteront 1000 euros annuellement !!!!!

M. le maire de Fleury-Mérogis, vous nous prenez pour des idiots !

Sachez que nous ne sommes pas dupes que la finalité (plantation de légumineux) n’est qu’un prétexte à un vaste marché financier ! De qui se moque-t-on ?

  • Pas de consultation préalable des habitants, ni du conseil municipal de la ville de Fleury-Mérogis !
  • Pas d’information, ni de vote au conseil municipal !
  • ville fleury merogis oseille
    Culture de bonne oseille « verte » dans les champs gérés par la Ville de Fleury-Mérogis !!!

    Et le PLU dans tout ça ?

  • Les affouillements et exhaussements du sol sont incompatibles avec les règles du code de l’urbanisme sur ce terrain classé en Espace Vert Protégé !
  • Et la faune, la flore : l’étude d’impact environnemental, où est-elle  !!
  • Et la nappe phréatique, endommagée !!
  • Qui ramasse ces millions d’euros ! et les appels d’offres, où sont-ils !

Sachez que c’est volontairement que les bulldozers et les centaines de camions écrasent le sol, rendant ainsi la terre inerte irrémédiablement, plus de matière organique, plus de faune, ni flore. Plus la terre est écrasée, compressée et plus ils peuvent apporter des terres non honorables, donc plus gros est le jackpot !! Enfin, le terrain ainsi bouleversé, appauvri volontairement, devient impropre et il faudra 4 à 5 ans pour qu’il puisse produire !!

La ville de Fleury-Mérogis veut la vérité, rien que la vérité !

Ville fleury merogis une decharge

23 Mai : nouvelle lettre au maire de la Ville de Fleury-Mérogis

NON ! Monsieur le Maire vous n’avez pas l’apanage de la vérité !

ville fleury merogis decharge 103
Les abords du terrain décharge : les 7 hectares , après avoir été creusé sur 1 mètre est maintenant surélevé d'1 mètre, après enfouissements de déchets.
Ville fleury merogis une decharge
Les 7 hectares avec toute la « bonne terre végétale »... Un tel chantier pour quelques petits pois. De qui se moque-t-on ?

LA VERITE !   Vous qualifiez notre rassemblement pacifique du mercredi 17 mai «d’agissements graves», mais la gravité n’est-elle pas dans toutes les conséquences environnementales irrémédiables causées par ce chantier d’enfouissement ?

LA VERITE !   Vous allez faire pousser des légumineux sur un sol souillé par des éléments dont on ne connaît ni la quantité, ni la qualité ni la provenance.

LA VERITE !   A quel moment ce projet a-t-il été « évoqué » et débattu au Conseil Municipal. Avez-vous réuni les floriacumois pour une information complète (tenants et aboutissants) ?

LA VERITE !   Quel est le budget global de ce grand chantier de Fleury ? Quelle transparence pour les deniers publics ?

Tout cet immense chantier enVille de Fleury Mérogis pour quelques petits pois… Bizarre, bizarre !

ville fleury merogis chantier decharge
« Que de la bonne terre végétale  » dixit le Maire…bien jaune…En tout cas, pas terre végétale : il suffit de voir la couleur jaunâtre de la terre « bio » déchargée !

LA VERITE !   Ces mêmes habitants citoyens profondément exaspérés vous ont demandé une réunion publique générale de l’ensemble des habitants de la ville et non une délégation de 3 personnes. Vous avez refusé la réunion générale. Ce sont aussi ces mêmes habitants qui en arrivant ce mercredi 17 mai à 8h du matin devant le chantier, se sont vu traiter par les ouvriers du chantier qui, pour certains, ne seraient pas des « poètes », de tous les noms d’oiseaux possibles ! (Jusqu’à des propos homophobes punis par la Loi) L’un des habitants a même reçu un coup de chaîne à l’oreille !

LA VERITE !   Le terrain des 7 hectares comme il est stipulé dans le PLU, est une zone Nn correspondant aux espaces naturels majeurs, il ne doit pas être l’objet d’affouillements et d’exhaussement du sol ce qui est le cas aujourd’hui.

LA VERITE !   Le 18 mai à 11h30, Annie SALTZMANN, élue d’opposition, alors qu’elle annotait sur le registre du CHSCT, s’est fait agresser physiquement par un élu de la majorité sur les marches de la mairie et par là même, Dominique VINCENT, ex élu a échappé de justesse à une chute. C’est un acte indigne.

LA VERITE !   Monsieur le Maire vous avez fait demander à ce que la gendarmerie interdise l’entrée de la mairie aux citoyens du rassemblement alors que nous venions vous solliciter pour une réunion avec les habitants. Quelle atteinte à la démocratie locale ? Une vérité que vous ne pouvez réfuter et les habitants citoyens sauront faire la part des choses.

ville fleury merogis petit pois bio en decharge
Une décharge de 350 000 m3 en pleine ville…pour quelques petits pois…

LA VERITE !   Les 7 hectares depuis des décennies furent cultivés, la terre est de bonne qualité. N’aurait-il pas fallu un petit coup de herse avec un ajout de quelques centimètres de bonne terre et semer ainsi des légumineux ?

LA VERITE !   Le vice président de l’association « le village Fleury » Dominique VINCENT est l’objet d’une plainte que vous avez déposée auprès du procureur de la République et entendu lundi 22 mai 2017 par la gendarmerie pour obstruction au bon fonctionnement du chantier. Pourquoi lui seul, alors que le rassemblement comptait une trentaine d’habitants ?

LA VERITE !   N’y a-t-il pas disproportion entre quelques arpents de petits pois et les moyens mis en œuvre pour ce chantier pharaonique ?

Ville de Fleury decharge pois

Une décharge en ville de Fleury Mérogis

Les habitants manifestaient ce mercredi 17 Mai contre la décharge en plein village. Sur une surface de 7 hectares (70 000 m carrés donc, c’est immense), gravats, graves, glaises, goudron, métal sont enfouis sans précautions aucune.

La Ville de Fleury-Mérogis communique que c’est un « champs de petits pois bio » qui se prépare par une coopérative de l’Essonne??? Résultat : on retire toute la bonne terre de ce terrain qui était encore récemment en culture (mais, blé, tournesol) avant d’être en jachère, on creuse sur un mètre de profondeur et on dépose des ordures (terre glaise, blocs de bétons, terres impropres à la culture) venues de chantiers de partout… et on rebouche sur 2 mètres de hauteur. Le terrain aura ainsi pris un mètre…Les bulldozers, pelleteuses sont en action alors qu’un simple tracteur et labour auraient suffi.

Ce sont des dizaines de camions qui déversent leur déchets chaque jour : la route qui même au petit village est défoncée, les travaux débutent à 7 heures du matin ! On attend donc 35 000 mètres cubes de terres impropres sur la zone avant rebouchage, soit environ 5 000 camions de 10-15 tonnes ! Bonjour les dégâts écologiques !

Ville de Fleury Mérogis : une belle manif !

ville fleury merogis decharge 55Les habitants tout simplement ont donc manifesté ce matin en bloquant l’accès au chantier et demandant à être reçu par Monsieur le Maire de Fleury Mérogis. Bouchons, camions bloqués, gendarmes patients mais fermes, distribution de tracts et accord unanime des habitants rencontrés.
Le Maire ne s’est pas montré -comme de bien entendu, afin de débattre avec les habitants présents mais également avec les élus qui étaient sur place. En effet, cette décharge, ce projet n’a pas été voté en Conseil Municipal… Bizarre non ? D’autant plus que visiblement toutes les entreprises travaillent de manière bénévole (?)… Bien évidemment que des mouvements d’argent doivent se produire car tout service de décharge mérite rétribution !

Nous appelons donc à la mobilisation afin que l’action se renouvelle et que ce scandale écologique cesse !

 

fleury mérogis sortie de conseil à la Mairie

Fleury Mérogis : Triste spectacle de juin en Ville

Il y avait la révision du PLU ( Plan Local d’Urbanisme) à l’ordre du jour à la Mairie de Fleury-Mérogis…

…Et les habitants du village avaient fait le déplacement afin d’exprimer leur opposition au projet d’immeubles au centre bourg et de montrer leur vigilance à la préservation de leur cadre de vie.

Et bien leur déplacement en Mairie n’a été très instructif (ni même constructif…) !
Alors que cette réunion publique était importante à leurs yeux de « petits citoyens de base », ils sont repartis abasourdis devant tant de mépris de la part des élus, pourtant censés les représenter. Munis des -maintenant célèbres- panneaux « NON aux immeubles », Ils sont restés un bon moment à la porte de la Mairie, puis ont été autorisés à entrer en salle du Conseil Municipal et à s’asseoir tranquillement. La réunion des conseillers municipaux de la Ville a ensuite débuté. Une élue a souhaité faire une déclaration…

Le maire de Fleury Mérogis était plutôt nerveux

Ville fleury mérogis conseil mairie vide
Pas de réponse aux questions des habitants, faute d’élus de la Ville de Fleury-Mérogis au Conseil Municipal : chaises vides comme réponses à des habitants inquiets mais courageux et déterminés…

…Et le Maire a refusé cette déclaration, décidé de lever la séance et de faire tenir le Conseil « en huis clos » !!! Et est parti avec ses colistiers.

Bien entendu, les habitants en colère ont refusés de quitter la salle, puisqu’ils étaient venus pour le débat sur l’urbanisme de leur petit village et avoir des réponses précises à leurs inquiétudes. Le maire, de retour, a confirmé l’annulation de la réunion !

Beau respect des habitants venus en nombre ! Signes de nervosité et de manque criant d’esprit civique très probablement pour les élus du Peuple envers les petits citoyens que nous sommes…Bref, ceci prouve surtout la faiblesse de la position du Maire de la Ville de Fleury-Mérogis et de son « petit promoteur préféré » fasse à l’opposition citoyenne au saccage.

Et bien triste soirée pour la démocratie locale à Fleury Mérogis, triste spectacle de petits politiques avides de leur petit pouvoir face à des habitants désemparés mais déterminés.

Un nouveau rendez-vous à la Mairie de Fleury-Mérogis

Rendez-vous donc au prochain conseil municipal extraordinaire, puisque celui-ci va être de nouveau convoqué. Les dates seront publiées sur votre site préféré. Bien entendu, nous y assisterons en nombre pour faire entendre raison aux élus et à leur promoteur ! Le mépris envers les citoyens du village de Fleury-Mérogis n’a que trop duré ! 

mairie ville fleury mérogis conseil

THEATRE : « Huis Clos » donné à la mairie de Fleury Mérogis

Une nouvelle fois, le maire s’entête et refuse d’écouter les habitants du village…et décide de mettre en scène comme seule réponse démocratique  « Huis Clos » !!!

A 20h, plusieurs dizaines de villageois, arborant affichettes et tee-shirts, se sont rassemblés devant la mairie, dans une ambiance joyeuse, conviviale mais empreinte d’une détermination à toute épreuve, « exiger le retrait du projet aberrant du 8 rue des petits-champs, tant sur le plan environnemental que par la densité proposée… », projet déposé par le « petit promoteur » et soutenu par le maire et sa majorité.

Ils étaient loin d’imaginer le scénario proposé par le maire, quelques minutes plus tard !!!

Un Conseil municipal théâtral en Mairie de Fleury-Mérogis…

fleury mérogis sortie de conseil à la Mairie
Les habitants en colère sont venus nombreux en Mairie pour avoir des explications. La réponse des élus : chaises vides et mépris… Quelle tristesse que la Mairie ne soit pas à l’écoute de ses habitants et administrés !

En effet, avant le passage à l’ordre du jour du conseil municipal,  certains élu(e)s demande de permettre aux membres du collectif des villageois en colère, (de toutes tendances, n’en déplaise au maire !!), de s’exprimer librement, dans la quiétude, pour connaitre les avancées du dossier. Le Maire de la Ville s’énerve, « perd pied » et oppose son véto à tout débat serein avec le public présent…au nom de « ce n’est pas inscrit à l’ordre du jour et contraire au règlement intérieur !!! »

Mais l’acte 2 est tout bonnement extraordinaire  au sens propre du terme. Le maire en toute hâte fait voter par sa majorité une délibération pour que la séance du conseil municipal se tienne à huis clos (sans public…). La majorité s’empresse de voter, à l’unanimité le huis clos, les élus de l’opposition protestant contre cette décision ubuesque et cela pour la 1ère fois à Fleury-Mérogis.

Cette décision était-elle justifiée ? L’ordre public était il gravement menacé !!! Non, une nouvelle fois, il s’agit d’un excès de pouvoir, d’un détournement de pouvoir du maire. Les villageois, les habitants de Fleury attendaient des explications, des informations de sa part, rien de plus : sa réponse fût « le huis clos » ! Une conception tout à fait particulière et inacceptable de la démocratie, au sein de la Maison Commune.

A la Mairie de Fleury Mérogis une représentation médiocre

Les villageois refusent de quitter la salle du conseil municipal, ils veulent des explications et ne pas être une nouvelle fois exclus des débats qui les concernent directement.

Une triste sortie des « artistes » pour les élus de la Ville

La majorité quitte la salle et n’en revient qu’une demi-heure plus tard….et décide d’ajourner la séance du conseil !!! Le public présent proteste contre ces mesures indignes pour la démocratie locale et pour les habitants… et se réunit devant la mairie en scandant « Non, au saccage du Village.. »

Monsieur le maire, une bonne fois pour toutes, écoutez les villageois…. Avant de nous quitter, l’engagement a été pris de nous retrouver dans quelques jours pour la séance du conseil municipal.

« Huis Clos » a donc été donné en Mairie de Fleury-Mérogis ce 16 juin.
Public venu nombreux…Oui, mais on était malheureusement très très loin de Jean-Paul Sartre !

La ville de Fleury-Mérogis, ce n’est pas encore l’enfer et nos bourreaux ne seront pas notre Maire et son petit promoteur favori !

Dans la ville de Fleury Mérogis, nous sommes partout !

Nouveau déplacement pour faire connaitre (et reconnaitre) notre action en ville : direction la Kermesse de Ménétreux au centre de loisirs du Village.

Jeu du tranche-cochon, tiercé de renards empaillés, lancer de frigo, réverbères rétro…À la Quermesse de Ménétreux, vous êtes immédiatement plongés dans un autre monde…
Comme nous le serons peut-être par un jour de malheur, si la Mairie de Fleury Mérogis et son petit-promoteur-joueur-préféré-et-argenté arrivent à édifier leurs trois très moches immeubles au centre de notre petit village tranquille ! Mais nous sommes bien décidés à leur faire entendre la voix de la raison.

La ville avec nous !

ville fleury Mérogis kermesses 2Nos équipes étaient donc sur place pour aller à la rencontre des visiteurs de la Kermesse de Ménétreux et leur parler clairement du « NON aux immeubles » et « NON au saccage de notre village ».
Les habitants rencontrés étaient bien entendus sensibles à nos arguments de bon sens !

Nous avions des porte-drapeaux, hommes et femmes sandwiches sympathiques à l’entrée de la kermesse… et la distribution de tracts explicatifs et explicites a été appréciée.

La Ville soutient son « Village en Colère » !

Une belle soirée en ville qui nous motive pour nos futures sorties pédagogiques sur le « NON aux immeubles au village de Fleury Mérogis ». Merci aux habitants des autres quartiers pour leur soutien !

Ville de fleury Mérogis reunion 2

Plus que jamais…..la détermination à Fleury-Mérogis !

En cette fin de journée du 27 mai, salle Gavroche, ce sont 30 habitants du village de Fleury-Mérogis qui se sont réunis pour faire le point sur la situation, préparer leur avenir et plus globalement celui de leur bonne ville de Fleury-Mérogis.

Locataires, propriétaires, jeunes, anciens, ils sont venus témoigner de leur détermination à refuser ces projets, visant à dénaturer, sans vergogne, irrémédiablement le cœur historique de Fleury-Mérogis. Après un court rappel du projet du 8 rue des petits champs, force est de constater le silence des autorités locales ! Seul un courrier du maire, avec annonce de baisser d’un mètre la hauteur d’un immeuble et de raccourcir de quelques centimètres en longueur un autre immeuble !! L’assemblée présente constate que ce n’est pas sérieux et que cela ne correspond pas aux exigences du collectif.

En ville, autres « projets » sont à suivre…

Ensuite, les autres projets (objets de tant de convoitises spéculatives….) en attente sont évoqués :

  • L’ancien café : standby…
  • Terrain Maurice Letien : standby
  • Parcelle enclavée du 11 rue des petits-champs : standby
  • rue Roger Clavier, des promoteurs, peu scrupuleux (pléonasme..), proposent le rachat de cette propriété avec celle du voisin, pour la construction de 110 logements ! L’un des 2 propriétaires a refusé.
  • Information à classer dans les archives : la belle maison de Mme Louvel et le château des Marcilles datent de 1820.

Les recours auprès de la mairie de Fleury-Mérogis

mairie de fleury Mérogis reunion
Les discussions sont toujours en cours, même après la fin de la réunion de travail… Assurément l’esprit gaulois du village de Fleury-Mérogis ! Esprit singulier qu’apprennent à connaitre promoteurs et maire de la Ville !

Puis, un point est fait quant à l’état d’avancement des dossiers de recours. Les deux recours gracieux hiérarchiques auprès du maire et la requête introductive d’instance auprès du Tribunal Administratif de Versailles sont en cours d’instruction.

Enfin, le collectif fait un certain nombre de proposition d’actions futures :

  • Présence de notre collectif aux différentes manifestations de la ville : « Fête de la ville » les 17 et 18 juin, « Jazz au Marcilles » le 2 juillet, « La Quermesse de Menetreux » à Fleury-Mérogis les 3 et 4 juin à 21h au centre de loisirs la Ferme, 2 rue Montcoquet pour se faire connaitre et essaimer notre conception de la préservation du Village.
  •  organiser un repas de quartier (date à fixer)
  • expositions de photos… sur les murs des propriétés
  • la création d’une association est en cours. Elle permettra de nous faire connaitre ainsi que nos actions, d’exposer nos droits, de nous défendre, de nous réunir, de proposer des projets. Les statuts seront exposés lors d’une prochaine réunion.

Vigilance en ville

Nous devons être vigilants et cela en permanence, faire circuler l’information entre nous. Nous ne sommes pas dupes du jeu que se livrent les promoteurs (petit ou non !) et la mairie. Soyons des lanceurs d’alertes pour protéger notre patrimoine environnemental, architectural, en un mot notre cadre de vie.

La rencontre s’est achevée vers 22h après un sympathique « verre de l’amitié ».