Ville de Fleury decharge pois

Une décharge en ville de Fleury Mérogis

Les habitants manifestaient ce mercredi 17 Mai contre la décharge en plein village. Sur une surface de 7 hectares (70 000 m carrés donc, c’est immense), gravats, graves, glaises, goudron, métal sont enfouis sans précautions aucune.

La Ville de Fleury-Mérogis communique que c’est un « champs de petits pois bio » qui se prépare par une coopérative de l’Essonne??? Résultat : on retire toute la bonne terre de ce terrain qui était encore récemment en culture (mais, blé, tournesol) avant d’être en jachère, on creuse sur un mètre de profondeur et on dépose des ordures (terre glaise, blocs de bétons, terres impropres à la culture) venues de chantiers de partout… et on rebouche sur 2 mètres de hauteur. Le terrain aura ainsi pris un mètre…Les bulldozers, pelleteuses sont en action alors qu’un simple tracteur et labour auraient suffi.

Ce sont des dizaines de camions qui déversent leur déchets chaque jour : la route qui même au petit village est défoncée, les travaux débutent à 7 heures du matin ! On attend donc 35 000 mètres cubes de terres impropres sur la zone avant rebouchage, soit environ 5 000 camions de 10-15 tonnes ! Bonjour les dégâts écologiques !

Ville de Fleury Mérogis : une belle manif !

ville fleury merogis decharge 55Les habitants tout simplement ont donc manifesté ce matin en bloquant l’accès au chantier et demandant à être reçu par Monsieur le Maire de Fleury Mérogis. Bouchons, camions bloqués, gendarmes patients mais fermes, distribution de tracts et accord unanime des habitants rencontrés.
Le Maire ne s’est pas montré -comme de bien entendu, afin de débattre avec les habitants présents mais également avec les élus qui étaient sur place. En effet, cette décharge, ce projet n’a pas été voté en Conseil Municipal… Bizarre non ? D’autant plus que visiblement toutes les entreprises travaillent de manière bénévole (?)… Bien évidemment que des mouvements d’argent doivent se produire car tout service de décharge mérite rétribution !

Nous appelons donc à la mobilisation afin que l’action se renouvelle et que ce scandale écologique cesse !